Accueil / Votre Ville / Présentation

Votre ville

Imprimer Envoyer

VOTRE VILLE

B1-Saint_Chly_dApcher_72_dpi Saint Chély d’Apcher, commune lozérienne de 5094 habitants, est une ville située dans l’ancienne province du Gévaudan, entre les Monts de la Margeride à l’Est et les Monts de l’Aubrac à l’Ouest. Son altitude est de 1000m, région marquée par le granit, vallonnée et couverte de bois et de landes.
Porte ouverte sur l’Auvergne et le Languedoc-Roussillon, elle se situe au carrefour entre les départements du Cantal, de la Haute-Loire et de l’Aveyron.
La commune s’étend sur 286 hectares de part et d’autre de l’autoroute A75, axe routier représentant un des piliers de la croissance de la commune de Saint Chély d’Apcher.

 

L’usine Arcelor Mittal

Le développement de la Commune est également lié à l’implantation d’une entreprise métallurgique, appartenant aujourd’hui au groupe ArcelorMittal.
L’usine de Saint Chély d’Apcher a été créée en juin 1916 par les « Aciéries et Forges de Firminy » pour produire des ferro-alliages, des aciers fins et des aciers spéciaux. Le site d’implantation fut choisi pour diverses raisons : possibilité d’implanter des centrales hydroélectriques, carrières de quartz de bonne qualité, proximité de Firminy et présence d’une voie de chemin de fer.

De 1916 à nos jours, il y eut de nombreux remaniements au sein de l’usine, mais c’est depuis 1993 que l’usine de St Chély a pris son véritable essor en devenant le seul producteur français d’acier électrique à grains non orientés - Sa production annuelle actuelle est de 100 000 tonnes.
Les clients de l’usine de St chély sont des fabricants de grosses machines tournantes (moteurs industriels, générateurs - Siemens, Leroy Somer, Alstom, Shanghai Electric), des découpeurs: (Bourgeois).

Une entreprise tournée vers l’avenir

Après 2 ans de travaux et un investissement de 90 millions d’euros, une nouvelle ligne de recuit, dotée des dernières technologies, démarre sa production d’aciers électriques haut de gamme.
Ces produits sont destinés au marché des voitures électriques ou hybrides. Ainsi, l’usine de St Chély commence à livrer les principaux constructeurs automobiles européens

Un process sophistiqué

Les tôles électriques sont fabriquées à partir de bobines appelées « coils ». D’un poids de 21 tonnes chacune, elles sont acheminées par chemin de fer sur le site de Saint Chély depuis les aciéries de Fos sur Mer ou Dunkerque.

Les étapes de fabrication comprennent : le décapage, le laminage, le dégraissage et le recuit continu. Après conditionnement et emballage, les commandes sont expédiées par camion. Nos clients sont situés en France (25%), en Europe (70%) et à l’export (Chine, Inde, USA)

 

usine_vue_du_clocher bobines_en_attente_de_process_au_recuit_R210 bobines1

ligne_de_recuit_R210 partie_du_four_de_la_ligne_de_recuit_R210 tole